L’eau qui coule

IMG_13060La guerre la guerre la guerre
On fait la guerre pourquoi faire?
La guerre me force à m’expatrier.
La guerre me force à m’exiler,
Je n’oublie jamais ma ville natale.

L’eau de la Seine qui coule sans cesse,
Ça me rappelle les souvenirs de ma jeunesse.
Même si le fleuve Seine à Paris est plus amusant,
Plus intéressant, plus vivant
Il ne peut être comparé avec la Seine au Cambodge.

Refrain:
Même si, même si, les 2 fleuves partagent le même nom,
Mais le sentiment n’est pas pareil.
Chaque jour, toujours je regarde le soleil,
Chaque jour, toujours je rêve de la Seine.

Le jour comme la nuit,
Elle coule doucement sans bruit,
Ô, ma ville; Ô, ma ville
Si loin de mon domicile
Chaque jour, toujours je rêve de la Seine.

Refrain:
Même si, même si, les 2 fleuves partagent le même nom,
Mais le sentiment n’est pas pareil.
Chaque jour, toujours je regarde le soleil,
Chaque jour, toujours je rêve de la Seine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑